Les techniques de Massage

Comme une symphonie naissant de sept notes de musique, la beauté d’un Massage résulte de l’assemblage subtil de quelques manœuvres de base.

Leur interprétation en termes de rythme, de vitesse, d’amplitude, de puissance, de profondeur, de direction, de synchronisation, d’intensité et d’intention pourra varier à l’infini pour le meilleur… ou pour le pire !

La présence complète corps et esprit du masseur est requise ce qui implique pour lui un entraînement quotidien préalable et une recherche constante d’amélioration.

Effleurage (Pression glissée superficielle)

C’est le premier contact (décisif) de la main avec le corps du sujet : il doit être soigné et soigneux, sur un sujet en position de vulnérabilité et tendu, qu’il convient immédiatement de rassurer.

Lire la suite


Pression Glissée

Cette manœuvre prolonge l’effleurage en l’approfondissant, par l’augmentation de la pression sur les tissus.

Lire la suite


Pressions profondes

Les pressions profondes sont réalisées sur les zones réflexes ou les tensions s’accumulent pour les dissiper.

Lire la suite


Pétrissage

Cette manœuvre consiste à malaxer les plans cutanés et les muscles pour les détendre.

Lire la suite


Massé-Roulé, Palpé-Roulé

Ces manœuvres réalisent le malaxage d’un pli cutané soit fixe sur une zone particulièrement indurée, soit en déplaçant le pli latéralement ou longitudinalement.

Lire la suite


Ballottements - Vibrations

La mobilisation plus ou moins rapide avec mise en vibration des différentes couches musculaires les unes par rapport aux autres entraîne un effet important de relâchement et de détente immédiatement perçu comme très agréable par le sujet.

Lire la suite


Balayages – Lissage – Brossage – Frictions - Percussions

Ces différentes techniques de « frottement » plus ou moins énergiques sont modulées en fonction des différentes parties du corps à traiter et des différentes tensions rencontrées.

Lire la suite